Stomatologie

spacer

> Tabac, alcool

La lutte contre certaines addictions joue un rôle prépondérant dans la prévention des pathologies pouvant affecter la sphère bucco-dentaire.

Tabac

Le tabac détériore l’équilibre chimique de la cavité buccale et entraîne la formation excessive de plaque dentaire et le jaunissement des dents.
La forte concentration de bactéries cariogènes dans la salive des fumeurs entraîne une augmentation du risque de survenue des caries et de chutes prématurées des dents.

Chez les fumeurs, la fréquence des pathologies buccales est nettement plus élevée que chez les non-fumeurs. Le tabac favorise ainsi l’apparition de gingivites et de parodontites.

La période de cicatrisation de certaines plaies dentaires s’avère plus longue chez les fumeurs. Le tabac constitue un facteur de risque important pour le cancer buccal.

Le tabac provoque une mauvaise haleine, détériore l’odorat et amoindrit le goût.

Alcool

Consommé régulièrement et en grande quantité, l’alcool augmente les risques de cancer buccal, même chez les non-fumeurs. Encore plus, lorsqu’il est associé au tabac.

L’alcool peut aussi être à l’origine de troubles circulatoires qui fragilisent les gencives.

Très néfaste pour la santé bucco-dentaire, l’alcool est responsable de conséquences d’ordre traumatique (chutes) et prophylactique (hygiène réduite) liées à la baisse de vigilance induite par sa consommation.

Dernière mise à jour le 20/12/2010

 

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices