Stomatologie

spacer

> Le kyste

De forme arrondie ou ovalaire, le kyste est la formation d’une petite boule à l’intérieur de l’os maxillaire à l’extrémité de la racine d’une dent.
Le kyste contient une sérosité dont la production continue augmente son volume.

Le kyste peut être d’origine infectieuse ou issu de la prolifération de cellules anatomiques provenant de la formation de l’organe dentaire.

Le kyste d’origine infectieuse

Toute infection dentaire peut être à l’origine d’une infection osseuse généralement localisée au niveau de la racine des dents.
Cette infection localisée, visible à la radiographie, constitue le granulome apical, un kyste de petite taille car il mesure moins de cinq millimètres. Au delà, il s’agit d’un kyste apical. Ces deux formes constituent des foyers infectieux latents.

Sans traitement de la dent, l’infection peut se propager et la destruction osseuse induite par le kyste peut progresser.

Traitement

L’intervention chirurgicale implique

  • L’incision de la muqueuse buccale
  • La mise à nu du kyste et de la racine dentaire en cause
  • L’ablation du kyste et son envoi au laboratoire pour analyse
  • La section et l’exérèse de la racine en cause

Le kyste d’origine non infectieuse

Le kyste d’origine non infectieuse provient d’une prolifération anormale d’un tissu constitutif de l’organe dentaire.
Souvent asymptomatique, ce type de kyste peut être révélé par un épisode de surinfection ou d’atteinte nerveuse (nerf mandibulaire par exemple) voire de fracture osseuse.

La plupart de ces kystes sont d’origine bénigne. Mais leur traitement impose une surveillance rapprochée de votre chirurgien-dentiste ou de votre stomatologue.

Dernière mise à jour le 20/12/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices